Bienvenue sur Mon Forum Sur La CSST

Bienvenue sur Mon Forum Sur la CSST, ici comme sur la plupart des communautés en ligne vous devez vous inscrire pour voir ou poster dans notre communauté, mais ne vous inquiétez pas c'est un processus simple qui nécessite un minimum d'informations pour vous inscrire. Faire parti de Mon Forum Sur La CSST en signant ou en créant un compte.[list]

Plusieurs sections du forum importantes dont celle qui raconte les histoires des accidentés du travail ne sont accessibles qu'aux membres du forum. En tant qu'invité, vous ne pouvez pas les voir.
[*]Démarrer de nouveaux sujets et répondre à d'autres
[*]Abonnez-vous aux sujets et forums pour obtenir les mises à jour automatiques
[*]Obtenez votre propre profil et faire de nouveaux amis
[*]Personnalisez votre expérience ici
[*]Voir des sections réservées aux membres

Avoir votre propre blog que vous pouvez gérer comme il vous convient.
[/list]

Pour lire les histoires des membres, vous devez être inscrits sur le forum.


Messages recommandés

Après deux années d’attente.

 

Le 13 octobre, j’ai reçu un appel d’une préposée de l’hôpital de Sherbrooke (CHUS) pour me dire que le docteur Mario Séguin avait une cancellation pour le 15 octobre et me demandant si je voulais être opéré.

 

J’ai immédiatement accepté même si tout allait de dérouler très vite car je ne voulais pas attendre une année de plus.

Un peu plus tard dans la même journée, une infirmière m’a contacté pour me dire que je devais être au CHUS le lendemain matin pour des tests préopératoires. Tout allait de plus en plus vite.

 

Le lendemain matin à 9 heures soit le 14, j’étais à l’hôpital pour passer plusieurs tests et remplir des questionnaires et des autorisations. On m’a alors prévenu que je devais être de retour le lendemain matin à 6 heures.

 

Le 15 octobre, date de la première opération, je suis arrivé très tôt car je devais avoir une préparation pour mon diabète. De l’insuline et un soluté pour stabiliser mon taux de sucre.

 

Quelques heures plus tard, je fus amené au bloc opératoire pour la première phase. Aucune anesthésie, juste des calmants assez puissants par moment car je devais être éveillé afin de communiquer avec eux et leur dire si je sentais la neurostimulation.

 

J’ai été ouvert de quelques pouces dans le dos afin que le neurochirurgien mette en place des électrodes tout près de la moelle épinière. Il a dû gratter mes vertèbres afin que tout soit égal pour que les fils conduisent bien l’électricité. Ce processus est assez désagréable car on ressent beaucoup de douleur et on entend tout ce que se déroule comme le grattement avec le scalpel et tout. Lorsque les essais furent concluants, il a refermé le tout et a placé un immense pansement sur mes plaies et tout le filage qui devait rester en place pendant 6 jours.

 

J’ai ensuite été amené à la salle de réveil et un peu plus tard à ma chambre. C’était vraiment douloureux et j’avais de la misère à me bouger ne serait-ce qu’un tout petit peu dans mon lit. J’avais un très long fil qui partait de mon dos et se rendait jusque devant-moi ou je l’insérais dans une batterie spéciale que j’activais avec une télécommande pour augmenter ou diminuer la neurostimulation.

 

Le lendemain soit le 16 octobre vers 17 heures, j’obtenais mon congé pour une période de 6 jours afin que je teste le système et que je décide de le conserver ou pas. J’ai adoré ce neurostimulateur tout de suite même s’il était installé de façon temporaire et que j’avais beaucoup d’objets à traîner avec moi.

 

Le 21 octobre, j’étais de nouveau admis au CHUS afin de m’implanter le neurostimulateur dans le ventre, à droite du nombril. Comme cette intervention était beaucoup plus longue, j’ai été anesthésié tout le temps qu’a duré l’opération. Le neurochirurgien a pratiqué une espèce de poche sur mon ventre afin que le neurostimulateur puisse être retiré lorsque la pile ne sera plus bonne soit dans plus de 8 années selon l’utilisation que j’en ferai. Après de longues heures, je fus conduit à la salle de réveil puis dans une nouvelle chambre.

 

Ce fut beaucoup moins douloureux cette fois même si le ventre est très sensible encore aujourd’hui le 3 novembre. Maintenant, j’avais les électrodes dans le dos, et le neurostimulateur dans le ventre avec une extension que reliait les deux appareils. Je pouvais tout programmer avec une télécommande.

 

22 octobre, j’ai effectué beaucoup de tests avec mon nouveau neurostimulateur puis j’ai obtenu mon congé en fin d’après-midi.

J’adore ces nouveaux outils qui m’aide à gérer ma douleur et je dois faire retirer toutes les agrafes que j’ai sur le dos et le ventre cette semaine.

 

J’ai eu besoin de plusieurs conducteurs pour me mener à l’hôpital et ce sont des frais que je dois rembourser bientôt. Cet appareil vaut plus de $29 000. L’opération est gratuite mais j’ai dû mettre quelques centaines de dollars sur ma carte de crédit pour couvrir différents frais et je dois retourner au CHUS la semaine prochaine et plusieurs fois aux cours des prochaines semaines.

 

Guy Samson 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je ne sais pas si c'est à cause des deux opérations en 1 semaine mais j'ai toujours froid et je suis très fatigué.

 

Je devrais être plus en forme car j'ai moins de douleur mais c'est le contraire qui se produit.

 

Quelqu'un a déjà vécu cela ?

 

 

Merci

Guy Samson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

La première fois, j'ai rechargé mon neurostimulateur au bout de 18 jours mais cette fois, ce sera après 11-12 jours seulement.

 

Comme le neurostimulateur est sous la peau, je peux le toucher très facilement, la recharge se fait au moyen d'une antenne montée sur une ceinture. Le courant passe au travers de la peau sans fil, uniquement grâce à l'antenne.

 

Il faut compter au moins 3 heures quand le système n'est pas complètement déchargé mais ça dépend de l'utilisation et de la force du neurostimulateur,

 

 

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je suis retourné au CHUS (hôpital de Sherbrooke) pour la deuxième fois depuis mon opération et tout semble bien aller pour le moment.

 

La technicienne a même rajouté des options dans mon neurostimulateur à ma demande.

 

Il y a juste un hic, j'ai une ligne noire sur ma cicatrice et comme le neurostimulateur est placé sous une couche très très mince de peau, le neurochirurgien m'a demandé d'être très vigilant et de vérifier si la cicatrice ne cherche pas à ouvrir. !!

 

 

Bon mercredi

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le neurostimulateur m'a soulagé parfaitement pendant les deux premiers mois.

Depuis la fin de décembre, les douleurs sont revenues mais pas aussi fortes qu'elles étaient avant mon opération.

J'avais beaucoup diminué ma médication et j'ai dû l'augmenter un peu.

Cette semaine, je dois retourner au CHUS afin de faire modifier les réglages de mon appareil car ma région douloureuse n'est plus couverte complètement. J'espère fortement pouvoir revenir au niveau de douleur que j'avais à la fin novembre.

Bon dimanche

Guy Samson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis retourné au CHUS mardi et la technicienne a reprogrammé complètement mon neurostimulateur.

Il couvre maintenant une plus grande partie de mon dos et je peux commencer à l'utiliser la nuit afin de diminuer ma consommation de médicaments.

Je vais devoir recharger l'appareil plus souvent mais l'important, c'est qu'il me soulage mieux.

Bon jeudi

Guy Samson

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup Claude,

C'est bien d'avoir du soulagement après tant d'années difficile.

La médecine évolue tellement rapidement depuis quelques années, je n'ose imaginer ce qu'elle sera pour nos enfants et petit-enfants.

Et il y a de plus en plus de gens qui travaillent sur la douleur chronique. Il y a de l’intérêt et beaucoup d'argent à faire dans ce milieu.

Bonne journée mon cher

Guy 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je viens d'avoir un appel de mon agente à la CSST et elle a envoyé une demande pour qu'un rapport final se fasse très bientôt.

Et il parait que le neurochirurgien qui m'a opéré ne fasse pas d'évaluation finale.

Je vais devoir me fier à un médecin que je n'ai jamais vu.

Il va s'agir d'un neurochirurgien mais comme la demande vient tout juste d'être envoyée. mon agente n'a pas de nom à me donner.

Je suis désemparé en ce moment.

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai rencontré le neurochirurgien Denis Ladouceur pour mon expertise finale et tu peux lire comment tout s'est déroulé ici: expertise finale

Je suis en attente du rapport de cette expertise faite il y a un mois.

Pour le neurostimulateur, dans mon cas, ça va assez bien. Ça dépend des personnes et de la douleur que tu peux avoir.

C'est certain que je le recommande à tous les gens qui sont fatigués de souffrir comme je l'étais.

Je vais revenir un peu plus tard afin de te donner plus d'information.

Bonne journée

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Si tu as beaucoup de douleur, je te recommande fortement de te faire implanter un neurostimulateur.

Ça peut être désagréable pour certains à cause des chocs que l'appareil donne constamment mais si tu as déjà eu un tens, ça se ressemble beaucoup.

Bonne journée

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je suis retourné à l'hôpital de Sherbrooke (CHUS) lundi le 1er août.

Les techniciennes qui s'occupent de la programmation de mon neurostimulateur implanté m'ont ajouté un nouveau programme afin que j'alterne entre-ceux que je possède.

Mon utilisation du neurostimulateur a beaucoup augmenté depuis mes opérations du 15 et 21 octobre 2015. Je suis passé de 37%; 47%; 52%; 98%; et 99% cette semaine. Ça démontre que j'en ai réellement besoin et que je l'utilise au maximum. Il n'y a qu'en auto que je dois l'arrêter.

Bon jeudi

Guy Samson 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Bienvenue sur Mon Forum Sur La CSST

    Bienvenue sur Mon Forum Sur la CSST, ici comme sur la plupart des communautés en ligne vous devez vous inscrire pour voir ou poster dans notre communauté, mais ne vous inquiétez pas c'est un processus simple qui nécessite un minimum d'informations pour vous inscrire. Faire parti de Mon Forum Sur La CSST en signant ou en créant un compte.[list]

    Plusieurs sections du forum importantes dont celle qui raconte les histoires des accidentés du travail ne sont accessibles qu'aux membres du forum. En tant qu'invité, vous ne pouvez pas les voir.
    [*]Démarrer de nouveaux sujets et répondre à d'autres
    [*]Abonnez-vous aux sujets et forums pour obtenir les mises à jour automatiques
    [*]Obtenez votre propre profil et faire de nouveaux amis
    [*]Personnalisez votre expérience ici
    [*]Voir des sections réservées aux membres

    Avoir votre propre blog que vous pouvez gérer comme il vous convient.
    [/list]

    Pour lire les histoires des membres, vous devez être inscrits sur le forum.